Constant Hubert, ingénieur des Arts et Manufactures 

De la fonderie au arts et métiers.

Constant Hubert est né le 11 mai 1883 à Neuvillette en Charnie. Il est le dernier de la lignée des Constant Hubert, bûcherons de père en fils depuis plusieurs générations.

 

En 1893, Constant Hubert est remarqué par l'inspecteur d'académie à Sillé le Guillaume qui le place d'abord au collège du Mans puis à l'école pratique du Mans où on lui fait faire des stages de fonderie chez Chappée.

 

Il débute comme apprenti forgeron, devient mouleur-fondeur et, finalement... poursuit ses études jusqu'à 23 ans. Il prépare les Arts et Métiers à Angers où il sort ingénieur Major de sa promotion. Puis, il se présente à l'école centrale de Paris (Arts et Manufacture) d'où il sort de nouveau Major.

 

Un homme de culture

Il est lauréat de la Société des gens de lettres de France et de nombreuses autres sociétés littéraires.

Secrétaire perpétuel de l'académie Montaigne. 

 

Il est élève de l’académie de peinture d'Humbert.

Il se fixe pendant 12 ans en Basse-Normandie  où il préside aux destinées de la revue d'Etudes Normandes, il y donne d'importantes études historiques régionales.

Il devient parallèlement, collaborateur de l'Aero et de Theatra où il publie une série de chroniques.

Il voyage en Europe et obtient une chaire d'enseignement.

Il collabore au journal Les Alpes Mancelles et à une vingtaine de journaux et revues.

 

Œuvres de poètes.

En tant qu'écrivain, il laisse une œuvre importante qui compte des contes, des chroniques, des poèmes...

Conte : "Les Merveilleuses aventures de Monsieur Le Vent"

Ce livre rempli d'humour, de rêve et de beauté témoigne d'une sensibilité poétique très près de la nature.

 

Absorbé par ses fonctions, 12 heures de travaux de labeur quotidien, il prend le temps de composer de merveilleux poèmes révélant son âme ardente, sa générosité et un profond amour de la nature.

 

Ses poèmes font l'objet de développements symphoniques en collaboration avec des compositeurs Gorges Bernard et Roger Pénau de l'opéra.

 

Paul Brulat dira de Constant Hubert qu'il  nous "offre un magnifique exemple de foi en l'effort persévérant, au renouveau promis à qui travaille, espère et ne s'avoue jamais vaincu. Lutter c'est vivre, telle est l'enseignement qui se dégage de sa noble carrière".

 

Constant Hubert  a également été  Mairie de Sillé le Guillaume pendant la période de l’occupation jusqu'en août 1945.

 

Il décède à l'âge de 81 ans, rue du Doyenné à Sillé le Guillaume.

 

Source : Hommage à Constant Hubert - allocution par la Maitre Paul Brulat - Vice-Président honoraire de la société des Gens de Lettres de France.

 

Les Galériens - Poème de Constant HUBERT

Source : Anthologie des Poètes de l'Ouest - André Vanet , 1948.

 

Ce poème date de juillet 1937.

Maurice Donnay, de l'académie Française et et Edmond Haraucourt, le prisèrent pour sa "haute tenue littéraire et sa puissance dramatique".

La presse commenta le poème avec ferveur : "drame poignant, hallucinant, synthèse nietzchéenne, le sublime de l'atroce".

La revue "Hommes et Mondes" lui donna une flatteuse audience (août 1948) et il fit partie de la sélection de l'anthologie des poètes de l'Ouest.

En 1950, le poème attire l'attention du compositeur Lucien-Marie AUBE. Cet éminent compositeur, tire des GALERIENS, une puissance mélodique dramatique. Elle eut pour premier interprète Mario FRANZINI de l'Opéra-comique.

La mélodie "Les galériens" est enregistrée sur disque.

Source: Extrait de la note sur Les Galériens de Constant Hubert

Prévisions Meteo Sillé-le-Guillaume

Office de Tourisme de la Champagne Conlinoise et du Pays de Sillé

 

Sillé-Plage

Office de Tourisme

de la Champagne Conlinoise et du Pays de Sillé

 

Tél.+33 (0)2.43.20.10.32

tourisme.sille@wanadoo.fr

www.tourisme.sille-le-guillaume.fr

 

Les lieux d'accueil :

 

Tél.+33 (0)2.43.20.10.32  

Mail : tourisme.sille@wanadoo.fr         

                    -------------------

Office de tourisme de la Champagne Conlinoise et du Pays de Sillé

 

Sillé Plage en face du grand parking

  • Avril à juin et septembre ouvert le mercredi de 14h à 18h et du jeudi au dimanche de 10h à 12h30 et de 14h à 18h

 

  • En juillet et en août, ouvert tous les jours de 10h à 12h30 et de 14h à 18h

Tél. +33(0)243 20 19 97

Mail :tourisme.sille@wanadoo.fr 

 

 -----------------------------------------------

Centre-ville de Sillé-le-Guillaume

 place de la Résistance  

(en face de la Mairie de Sillé-le-Guillaume)

 

  • De novembre à janvier inclus, ouvert le mercredi matin de 10h à 12h30

 

  • Février à juin et septembre, octobre, Lundi et mardi : 10h à 13h et 14h à 17h Mercredi de 10h à 12h30

 

  • Juillet et août, ouvert du lundi au vendredi matin de 10h à 13h

Tel : +33(0)2 43 20 10 32

----------------------------------------------

Château de Sillé-le-Guillaume

Place des Minimes

  • Juillet et août, ouvert le lundi de 14h à 18h et du mercredi au samedi de 14h à 18h. Le dimanche de 10h à 12h30 et de 14h à 18h.

FERMETURE LE MARDI

Office de Tourisme de France