Pierre leloup, imagier et dominotier

Histoire de la Barbe-Bleue avec son portrait [tiré] des contes de fées. Avant 1837  Gravure sur bois. 385 x 315 mm, hors tout. Epreuve sur vergé, coloriée au patron, à l'adresse de Leloup, Grande Rue au Mans. Très rare.
Histoire de la Barbe-Bleue avec son portrait [tiré] des contes de fées. Avant 1837  Gravure sur bois. 385 x 315 mm, hors tout. Epreuve sur vergé, coloriée au patron, à l'adresse de Leloup, Grande Rue au Mans. Très rare.

Pierre Leloup est né le 3 juillet 1769 à Sillé-le-Guillaume fils de Pierre Leloup tailleur et Marie Barbe.

 

Pierre Leloup devient cartier c'est-à-dire qu'il fabrique des jeux de cartes et dominotier. Il s'installera au Mans.

 

Apprentissage et lien avec Joseph-Jean Portier

 L'histoire de Pierre Leloup est indissociable d'un autre imagier du Mans, Joseph-Jean Portier (1751-1831)

 

En 1783, Portier s'installe à son compte, rue Dorée au Mans. A ce moment-là, il cesse la fabrication d'images et devient marchand-papetier . 

 

En 1784, après son mariage, Portier engage comme apprenti, le fils d'un tailleur de Sillé-le-Guillaume, Pierre Leloup. Le contrat d'apprentissage est signé chez le notaire Anfray le 1er mai 1786. Les familles Leloup et Portier sont amis, à ce titre Pierre Leloup est engagé pour une durée  de 4 années (il a 16 ans). Il est nourri et "traité humainement" en échange d'un apprentissage «sans rien cacher ni de cela de ce qui le concerne». .

 

 

Œuvres et héritage de Pierre Leloup

Pierre Leloup est réputé pour graver lui-même ses bois.

Après son décès le 21 janvier 1844 au Mans, 150 planches de sa composition seront retrouvé dans son atelier. Or très peu d'images de cet artisan nous sont parvenus.

L'une d'entre elle est exposée au musée de l'image à Epinal. Il s'agit de "crédit est mort " produite entre 1800 et 1837. Oeuvre sur bois avec fil colorié au pochoir  : Image au Musée d'Epinal

 

L'imagerie dans le grand Ouest

Dans plusieurs villes de l'Ouest à la fin du 18ème et au début du 19ème siècle, se trouve un centre important de fabrications d'imagerie populaire et de papiers décorés. Ils sont produits selon une même technique : une planche de bois gravée suivie d'un coloriage au pochoir.

L’imagerie se développe en relation avec la dominoterie (les papiers peints), avec l’industrie textile qui perfectionne les impressions sur tissu (les indiennes ou tissus imprimés) mais aussi avec le succès des cartes à jouer. Pierre Leloup fait partie des générations d'imagier-dominotier célèbres.

 

Si le sujet de l'imagerie dans le Grand Ouest vous intéresse nous vous recommandons de lire l'imagerie du Grand Ouest, d'Annie Duprat, professeur d'histoire moderne.Centre d’histoire culturelle, Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines.

 

Source: 

Galerie Laurencin, grande Rue, le Mans

Annie DUPRAT, L’imagerie populaire du Grand Ouest Annales de Bretagne et des Pays de l’Ouest, tome 108, n°2, 2001.

Pierre Leloup in Nicole Garnier, l'Imagerie populaire, ATP, 1990, p.151. 

Musée de l'image d’Épinal,

 

 

Prévisions Meteo Sillé-le-Guillaume

Office de Tourisme de la Champagne Conlinoise et du Pays de Sillé

 

Sillé-Plage

Office de Tourisme

de la Champagne Conlinoise et du Pays de Sillé

 

Tél.+33 (0)2.43.20.10.32

tourisme.sille@wanadoo.fr

www.tourisme.sille-le-guillaume.fr

 

Les lieux d'accueil :

 

Tél.+33 (0)2.43.20.10.32  

Mail : tourisme.sille@wanadoo.fr         

                    -------------------

Office de tourisme de la Champagne Conlinoise et du Pays de Sillé

 

Sillé Plage en face du grand parking

 

OUVERTURE EN AVRIL 2018

Mail :tourisme.sille@wanadoo.fr 

 

 -----------------------------------------------

Centre-ville de Sillé-le-Guillaume

 place de la Résistance  

(en face de la Mairie de Sillé-le-Guillaume)

 

  • De novembre à janvier inclus, ouvert le mercredi matin de 10h à 13h

 

Tel : +33(0)2 43 20 10 32

 

Office de Tourisme de France